CAR RACING 1970

129,00  T.T.C

CAR RACING 1970
Les archives inédites de DPPI
The Unpublished Archives of DPPI

Auteurs / Authors : Manou Zurini, Alain Pernot
312 pages | 28 x 32,8 cm | couverture toilée imprimée, impression intérieure en 7 couleurs / printed canvas cover, inside printing in 7 colours
Parution : février 2024 / Release date : february 2024

1394 en stock

Catégorie :

Description

Retraçant le début des années 70, ce sixième volume de la collection « Car Racing » voit se clore l’ère des mécènes et des riches passionnés entretenant à leur frais des écuries de course face à l’affirmation progressive des services-compétition des constructeurs de voiture ou d’unités très spécialisées.

La course à la performance est à ce prix, et les paddocks des épreuves, jusqu’alors assez folkloriques, s’accoutument à l’accueil de véritables groupes de mercenaires dopés à l’adrénaline de la gagne, et n’hésitant pas à se poser en rivaux de ces services-compétition des puissants et ambitieux grands constructeurs eux-mêmes. La lutte n’en est que plus serrée, à la mesure d’enjeux toujours plus importants. Sur la piste aux étoiles, de nouveaux noms apparaissent en haut de l’affiche, dont Porsche bien sûr, qui après de nombreuses tentatives s’impose enfin au Mans, Ford sur les compétitions routières avec sa fameuse Escort, ou encore le tout jeune constructeur March, parfaite incarnation du savoir-faire et du fighting spirit Anglais en sport automobile.

L’agence DPPI, qui fête ses cinq ans d’existence, encourage toujours plus le nomadisme de ses photographes-reporters aux quatre coins de la planète. Outre la Formule 1, les sport-prototypes et le rallye se déplacent en cette année 1970 vers Indianapolis ou Daytona, dans la fureur et le bruit du sport automobile à l’américaine.


Looking back to the early 1970s, this sixth volume in the ‘Car Racing’ series documents the end of the era of patrons and wealthy enthusiasts maintaining racing teams at their own expense, in the face of the gradual assertion of the competition departments of car manufacturers or highly specialised units.

The race for performance came at this price, and the race paddocks, which had previously been somewhat traditional, were becoming accustomed to welcoming real groups of mercenaries doped up on the adrenalin of winning, who did not hesitate to set themselves up as rivals to the competition departments of the powerful and ambitious major manufacturers themselves. The fight was all the more intense, and the stakes were ever higher. On the star-studded track, new names were appearing at the top of the bill, including Porsche of course, which finally won at Le Mans after numerous attempts, Ford in road racing with its famous Escort, and the very young constructor March, the perfect embodiment of British know-how and fighting spirit in motor sport.

The DPPI agency, which celebrated its fifth anniversary in 1970, was increasingly encouraging its photographers and reporters to travel around the world. In addition to Formula 1, the sport-prototypes and rallies moved to Indianapolis and Daytona in 1970, in the fury and noise of American-style racing.

Vous aimerez peut-être aussi…